Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Anne PERRIN-LOUVRIER

Commémoration du 11 novembre 2018

26 Octobre 2018 , Rédigé par Anne PERRIN-LOUVRIER

Petite fille d'un Officier, médaillé militaire pour faits et armes au champs d'honneur pendant la guerre de 1914-1918, défilant avec son régiment à Paris en 1918, officier de la légion d'honneur, ma déception est grande de voir grandir une polémique sur la commémoration des cent ans mettant fin aux atrocités de cette guerre.

Faut il rappeler, que la commémoration militaire se faisait exclusivement à Paris, en présence du Chef des Armées. Selon la Constitution, le chef de l'Etat. Les communes célèbrent cette commémoration officielle aux monuments aux morts, précédée par un culte. Point de défilé.

De retour du monument aux morts, il était une phrase culte de mon Grand Père "Encore un 11 novembre, où j'ai eu très froid. Il était temps de sortir les manteaux" ! Je pense que toutes mes cousines et cousins ont cette "date dressing en tête ". Le la, avant de passer à table. Cette année, chaudement emmitouflée aux monuments aux morts, j'aurais une pensée émue pour celui, qui avait si bien défendu la France. 

Les propos journalistiques qui transgressent la pensée du Président de la République, n'honorent pas ce combat. Ils feraient mieux de se faire l’écho des initiatives des Ecoles, aux côtés des municipalités ou des belles cérémonies commémoratives à venir, comme celle qui se prépare à Verdun. J'espère que je pourrai lire dans une certaine presse ou entendre sur les ondes que le 1er novembre prochain, sera prélevé la flamme de l'Arc de Triomphe à Paris pour prendre le chemin de Verdun. Des faits à souligner. 

Il y a des événements qui ne méritent pas de transgression. 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article