Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Anne PERRIN-LOUVRIER

Allée Sonia RYCKIEL

21 Octobre 2018 , Rédigé par Anne PERRIN-LOUVRIER

Les inconditionnelles de la Rive Gauche peuvent se réjouir, une allée Sonia RYKIEL a été inaugurée, à quelques pas du mythique 175 bd Saint Germain. La vitrine à l'angle pour laquelle, nous sommes toujours nombreuses à snober l'arrêt du 63 pour attendre le bus l'arrêt suivant, pour quelques rayures de plus. Mais il y a rayures et rayures.

On a à tord, fait de cette cérémonie, une ode aux féministes. Sonia RYKIEL était avant tout tissée de fils de la féminité, avec ses premiers tricots, pour accueillir son ventre de femme enceinte. Anne Hidalgo aurait dû relire son premier livre où elle évoquait ses fils de laine, sa grossesse, son amour de Tout avec un T majuscule. Elle écrivait " Tu m'illumines, tu m'emportes. comme un ruban enlacé, je te suis à travers les routes, les fils. Je te rattrape. Je veux venir à toi, enroulée dans mon manteau fermé. Mais aussitôt je pars pour que tu accoures, tu m'appelles, tu t'installes sur mon ventre. Etre enceinte, c'est la splendeur de tous les sens. Comme une étoile filée dans l'attente de savoir....

A l'aube de grands débats sur la GPA, on devrait relire Sonia RYKIEL pour comprendre et pas seulement porter ses pulls rayés pour ne pas se tromper de débats. Attention aux images stigmatisantes toutes faites. Surtout que le tricot redevient un passe temps. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article